L’Or De Rennes – De Gérard de Sède

Accueil / Etudes et Analyses / L’affaire moderne de Rennes-Le-Château

C’est en 1967 que parut le livre de Gérard de Sède, “L’Or de Rennes qui devint pour de nombreux passionnés d’ésotérisme un véritable livre de chevet.

Gérard de Sède était connu du grand public depuis 1962, année où il publia son fameux livre “Les Templiers sont parmi nous”. Ce Best seller qui retraçait la fameuse affaire du trésor des Templiers de Gisors fut pour son auteur le levier qui le fit connaître du grand public.

Gérard de Sède est un personnage atypique ; Noble de par son ascendance au titre de Baron, il n’en fut pas moins Trotskiste.

Dès ses 17 ans il entre en politique et intègre l’un des mouvement Trotskiste les plus fermé celui du Parti des Ouvriers International. Très rapidement, il intègre le mouvement des Surréaliste, fondé par André Breton, dans le Quartier Latin de Paris, lui permettant de recruter de jeunes étudiants.

Au cours de la deuxième guerre mondiale Gérard de Sède prendra le maquis et résistera aux forces allemandes ayant envahi la France. A la libération de Paris, il prendra la tête d’un groupe de résistant et s’emparera de la mairie du quatorzième arrondissement de Paris.

Aimant l’écriture plus que tout, Gérard de Sède de son vrai nom De Sède De Lieoux, deviendra journaliste.

Après bien des pérégrinations et des embûches de la vie, Gérard de Sède s’installe comme agriculteur dans le Vexin Normand. C’est là que qu’il rencontrera Roger Lhomoy, mais en réalité c’est son épouse Sophie qui rencontrera l’ancien gardien du château de Gisors en premier, comme elle le précise elle même dans une interview vidéo que nous possédons et qui ne fut jamais diffusée, et qui lui racontera son épopée souterraine dans les sous sol du château de Gisors.

Gérard de Sède sentant le scoop écrit un article complet sur cette incroyable affaire qui sera publié dans Ici Paris. De là, il sera invité avec Roger Lhomoy sur les plateaux de télévision où les deux hommes relatent l’affaire de Gisors.

Peu de temps après cette manifestation dans les médias, Gérard de Sède est contacté par un homme lui précisant que l’affaire de Gisors est un arbre qui cache la forêt ; cet homme se nomme Pierre Plantard. Il lui fait parvenir un dossier complet comportant des documents surprenants.

C’est de ce dossier qu’est issu “Les Templiers Sont Parmi Nous” qu’il publie en 1962 en partenariat avec …. Pierre Plantard. Le livre aura un succès sans précédent, mais il ne s’agissait là que du hors d’oeuvre.

De ce dossier sortira un second livre “L’or de Rennes qui viendra compléter les révélations du premier livre et qui orientera définitivement les chercheurs vers Rennes-Le-Château. Gérard de Sède sera celui qui mettra en forme les textes et les pensées de Pierre Plantard, car ce livre tout comme le premier est le fruit de leur collaboration.

Cette rédaction se fait entre 1964 et 1965 et il est important de noter qu’à ce moment, Gérard de Sède ne s’est jamais rendu à Rennes-Le-Château. Il n’y viendra qu’en 1966, quelques mois avant la publication de “L’Or de Rennes”. Il séjournera à l’hôtel de la Tour de Noël Corbu qu’il rencontre et avec qui il a de nombreux échanges.

Finalement, pour des raisons purement mercantiles, Gérard de Sède se fâche avec Pierre Plantard et va mener sa propre enquête sur Rennes-Le-Château, le conduisant à rencontrer de nouvelles personnes lui ouvrant d’autres voies.

Ce qui ressort de cette étude est que Pierre Plantard est le maître d’oeuvre des deux principaux ouvrages de Gérard de Sède qui lui en est le maître d’ouvrage et que cette association s’est faite autour d’un contrat contracté avec les éditions Juilliard où l’un et l’autre apparaissent bien en tant qu’auteurs des deux livres, mais Pierre Plantard décide à ce moment à ne pas apparaître, du moins dans “L’Or de Rennes” alors que dans “Les Templiers Sont Parmi Nous”, il apparaît en tant que documentaliste.

Pierre Plantard est un personnage obscure ayant eu des positionnements politiques particuliers et contestables.

Il n’en est pas moins un personnage étonnant qui semble être détenteur d’un savoir particulier qui conduit aux deux grandes énigmes que sont Gisors et Rennes-Le-Château. Mais la vraie question qu’il est nécessaire de se poser est : De qui détenait-il se savoir ? Peut-être est il bon de suivre la trace de son grand père, Charles Plantard …

Pour en savoir plus :

Télécharger le fichier audio de la vidéo : L’Or De Rennes de Gérard de Sède

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.