Le Chemin de Croix de Rennes-Le-Château – Station VIII

Retour Chemin de croix

Station VIII du chemin de croix de l'église de Rennes-Le-Château

Si l’est une station du chemin de croix de Rennes-Le-Château qui fait couler beaucoup d’encre, il s’agit bien de la Station VIII !

Il est vrai qu’elle présente des détails que l’on ne trouve pas ailleurs et notamment sur le Chemin de Croix de Rocamadour qui fut également réalisé  par la Manufacture de statuaire Toulousaine Giscard.

Le premier détail qui attire l’œil du curieux est cet enfant qui se blottit dans les bras d’une jeune femme. A moitié nu, il est enveloppé d’une couverture aux motifs des tartans … Écossais ! Que peut bien vouloir représenter cette couverture qui, visiblement, n’a pas lieu d’être ici ?

La réponse nous viendra, peut-être, après l’analyse de l’autre détail, à savoir la présence de cette femme plus âgée  habillée de noir et en second plan de la jeune femme à l’enfant. Elle baise la toge du Christ en signe de respect et d’amour.

Cette femme habillée de noir, rappelle ces femmes en deuils qui tout le reste de leur vie le porte jusqu’à leur propre mort, nous sommes potentiellement devant la représentation d’une Veuve.

Cet enfant enveloppé dans un tartan et cette veuve ne peut que faire penser aux Enfants de la Veuve terme utilisé par les Francs-maçons  pour se désigner entre eux et ici plus précisément un clin d’œil aux Francs-maçons pratiquant le Rite Écossais Rectifié ou le Rites Écossais Ancien et Accepté.

Alors, Saunière a t-il voulu signifier un lien avec la Franc-maçonnerie, sachant que déjà dans l’église de Rennes-Le-Château nous avons des références à l’Ordre Initiatique de la Rose-Croix ?

Deux Ordres Initiatiques sont clairement identifiés au sein de l’église de Rennes-Le-Château, en trouverons nous un autre ou des autres ? Pour le savoir, il va être nécessaire d’étudier la Station X du Chemin de Croix.

Retour Chemin de croix