Les N inversés

Après avoir réalisé les jardins de l’église, Bérenger Saunière demanda l’octroi d’une concession à perpétuité dans le cimetière du village de Rennes-Le-Château pour y réaliser son futur tombeau. Le Conseil Municipal du village accepta la demande du prêtre et lui octroya une parcelle au fond du cimetière près du mur du fond en remerciement des embellissements qu’il avait réalisé pour le village.

Bérenger Saunière n’était pas homme à s’en laisser compter ni à admettre des erreurs dans la réalisation des différents travaux qu’il lança. Lorsque l’on prend conscience de cela, on ne peut qu’être étonné d’un détail incongru sur sa tombe.

Pourquoi le N de l’INRI de la croix ornant sa tombe est il à l’envers ?Pourquoi accepta t-il cela ?

Que représente ces N inversés que l’on croise tout autour de Rennes-Le-Château mais aussi ailleurs en France ? Pourquoi une telle concentration de ces N inversés autour de ce village ?

Pour en savoir plusLes N inversés – Document PDF