Les révélations de Jean-Patrick Pourtal

Je me suis souvent demandé pourquoi Bérenger Saunière avait fait réaliser une telle ronde-bosse et une telle fresque dans son église de Rennes-Le-Château.

Particulièrement remarquable, la ronde-bosse présente de nombreux personnages dont certains complètement anachroniques et des détails complètement inexplicables.

Je pense notamment à ces deux personnages vers le haut à gauche habillés en costumes du XVII ème siècle alors que tous les autres sont habillés tel que l’étaient les habitant de la Galilée au temps de Jésus et à ce sac crevé au pied de la colline mais aussi à cette jeune fille au pied de Jésus.

Mais finalement ce qui retint le plus mon attention était la fresque proprement dite, cette oeuvre picturale de belle facture et présentant des éléments, ici aussi, étonnants.

Que dire de cette colonne de type corinthien couchée semblant symboliser un temple détruit ? Que dire de ce petit personnage sur la lande que beaucoup prirent pour « une petite bonne femme » mais qui finalement se révélera être un ecclésiastique ?

Cette étude, ici, est peut-être la quintessence de plusieurs dizaines d’années de travail et je vous la livre, ici, afin que vous en fassiez bon usage, mais pour en savoir plus, il va falloir aller plus loin !

Allez-vous plus loin ?